This post is also available in: English (Anglais) العربية (Arabe)

Le 3 Janvier 2014, l’Assemblée Nationale Constituante en Tunisie (ANC) a entamé le vote sur la constitution. Quelques jours après, les citoyens ont commencé à voter à travers une plate-forme en ligne qui leur permet de voter simultanément sur chaque article. Le site qui a été lancé au cours de la fin de semaine par les membres de la société civile en Tunisie et le mouvement Open Gov, donne aux Tunisiens une occasion unique de participer à l’élaboration de leur constitution, et permet au gouvernement de recevoir des rétroactions du public en temps réel.

Bien que le projet de la constitution Tunisienne soit à sa cinquième version, le vote a commencé la semaine dernière et une constitution achevée a été prévu dans un délai de 10 jours. Achref Aouadi, fondateur de I WATCH, une organisation à but non lucratif pour la  lutte contre la corruption, a réussi à cultiver un réseau communautaire de jeunes dédiés à la transparence dans la transition démocratique en Tunisie. Avec cette communauté active, Achref a réussi à impliquer les citoyens dans le processus de vote sur la constitution.

Achref a appelé Radhouane Fazai, ICT Officer  chez le bureau de Democracy International en Tunisie et membre de #OpenGovTN – un groupe indépendant qui plaide en faveur de la transparence, un gouvernement ouvert ainsi que les données libres. Achref avait appris l’existence de DemocracyOS, une plate-forme open-source pour le vote sur les propositions politiques, et a demandé si Radhouane pourrait la personnaliser et la lancer pour le vote en ligne sur la constitution. Au bout de la fin de semaine, Radhouane a créé le site bêta vot-it.org qui répertorie les articles de la constitution et permet aux citoyens de voter et de commenter sur chaque article.

Vote article par article pour la nouvelle constitution de la Tunisie sur vot-it.org

En collaboration avec un autre projet axé sur la société civile, chaque page de l’article sur vot-il contient des liens vers le texte original fourni par Marsad.tn, un projet de l’association Al Bawsala. Marsad.tn est l’observatoire de l’Assemblée Constituante Tunisienne, qui est conçu comme un répertoire des élus avec une liste complète des 146 articles de la constitution.  Pendant que les membres de l’ANC votent sur chaque article, les représentants de I WATCH sont dans les couloirs de l’Assemblée, tenant une bannière qui affiche les derniers votes des citoyens sur l’article en question. Depuis son lancement il ya quelques jours  plus de 3000 votes ont été exprimés sur vot-il et le nombre augmente chaque heure. La question n’est pas de savoir si les membres de l’ANC considèrent ces voix ou pas, mais plutôt d’impliquer un plus grand nombre de Tunisiens dans cette nouvelle forme d’activisme.